A l’Est, du nouveau

le

En attendant l’ouverture des garages, nous visitons Chablis, qui draine un flux de touristes impressionnant.

Les jolies rues de Chablis

Nous souhaitons faire réparer le rétroviseur rapidement afin de ne pas perdre trop de temps dans notre périple. Mais un garagiste Volkswagen de Tonnerre douche nos espoirs, puisqu’il n’a pas la pièce en stock et ne la recevra pas avant plusieurs jours. Nous prenons alors la décision de continuer notre route vers l’Est et de rejoindre l’Allemagne, berceau de Volkswagen (das Auto ©) où les pièces sont disponibles plus facilement et rapidement.

Le chemin se fera en deux étapes : nous nous arrêtons d’abord en Haute-Marne, près du lac du Der-Chantecoq. Nous passons le lendemain la frontière luxembourgeoise, où nous visitons la capitale du grand-duché. Par malchance, nous arrivons le lendemain de la fête nationale et les animations en ce dimanche soir sont plutôt rares. La coupe du Monde nous offre tout de même un Sénégal – Japon retransmis sur écran géant. Nos amis luxembourgeois ne sont pas qualifiés, mais ils ont la bonne idée de faire profiter leurs habitants de tous les matches, grâce à la télévision… belge. Ils sont d’ailleurs supporters des Diables Rouges (comme nous les comprenons !)

Une des multiples sculptures de la ville

Nous quittons le lendemain le pays pour rentrer en Allemagne où nous nous arrêtons à Trèves, la grande ville la plus proche de la frontière. Une grande concession Volkswagen peut avoir la pièce pour le lendemain. Julien exerce son allemand malgré quelques lacunes de vocabulaire et sur ces entrefaites, nous déambulons dans Trèves, ville natale de Karl Marx… et paradoxalement, tout ce qui se visite est payant, y compris la Porta Nigra, vestige antique de cette ancienne cité romaine.

Karl

Nous passons la nuit dans les hauteurs de Trêves, au cœur d’un petit parc naturel. Les animaux nous tiennent compagnie.

Devinette : qui suis-je ?

Le lendemain, nous avons un nouveau rétroviseur ! Comme d’habitude, nous regardons le match de l’équipe de France. Nous ne ferons pas plus de route aujourd’hui, mais partirons le lendemain à Düsseldorf pour rendre visite à notre amie Marine !

Sous le soleil de Düsseldorf

C’est ici que nous suivrons la rencontre entre l’Allemagne et la Corée du Sud. Beaucoup d’Allemands se sont vêtus des maillots de la Nationalmannschaft même s’ils sont inquiets d’une éventuelle défaite. Défaite qui intervient 90 minutes plus tard.
Ils se consolent en buvant des bières sur les bords du Rhin et en écoutant de la musique… comme Marine et nous !

L’insouciance avant la défaite
De la musique sur les quais

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *