Dernière virée auvergnate

La randonnée terminée, nous cherchons un nouveau lieu où dormir tout en restant dans les environs, car cette randonnée au Puy de Sancy nous a donné envie de faire d’autres balades ! C’est après deux ou trois essais infructueux que nous nous arrêtons au camping de la Marmotte, situé près de la Bourboule, autre station thermale réputée. L’accueil est aussi chaleureux que l’air ambiant, et nous nous sentons bien mieux que la veille ! La douche est salutaire après notre journée de marche, et nous faisons des mots croisés à l’ombre de notre van. Le soir venu, c’est soirée musicale animée par un groupe et repas auvergnat proposé par le camping, mais nous préférons, après les agapes de la veille, manger “léger” de notre côté. La sono égrène quelques tubes français plus ou moins récents, et le calme revient à 23 heures.

Le lendemain, c’est une nouvelle journée en pleine nature qui nous attend. La banne d’Ordanche, qui surplombe la chaîne des Puys, mais aussi les monts du Cantal et la ville de la Bourboule, est facilement accessible depuis notre camp de base. Nous nous y rendons en matinée, et marchons pendant une bonne heure, d’abord en forêt, puis sous le soleil. Le lieu est un repaire de parapentistes, mais aussi d’aéromodélistes. Nous admirons le ballet aérien qu’ils proposent.

La maquette et la banne
L’ascension commence

La montée est plus facile que la veille, et, arrivés au sommet, nous apprécions voir moins de touristes. La vue est belle, et nous en profitons pour une pause, ainsi qu’une pose.

Admirez l’accord des tee-shirts

Nous redescendons par le même chemin qu’à l’aller et mangeons au camping. Il fait très chaud, et nous attendons le milieu d’après-midi pour reprendre nos pérégrinations. Le Routard nous a recommandé le village d’Orcival, qui abrite une très belle basilique romane.

Nous prenons le frais sur la place du village et faisons quelques achats gastronomiques pour les propriétaires de Benedict.

Nous passerons une dernière nuit au camping avant d’entamer notre remontée. Nous avons bien apprécié nos quelques jours en Auvergne, mais il est sûr que nous y reviendrons pour en découvrir les autres richesses ! En guise de souvenir personnel, nous embarquons avec nous une bouteille de “potion”, boisson à base de gentiane et de menthe (qui atténue l’amertume de la gentiane !) qui est vendue par le camping.

 

 

 

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *