Pyramides, montagnes et monastère

Nous quittons Ivan et sa bonhomie pour aller au monastère de Rila, qui est sur toutes les cartes postales et l’une des icônes (sans jeu de mots qui ne serait pas très orthodoxe…) de la Bulgarie.

Avant d’y parvenir, nous quittons la route principale qui nous y mène et, par hasard, nous arrivons au pied des “pyramides de Stob”, un phénomène naturel qui se mérite après une marche d’une trentaine de minutes. Marche que, habilement, nous effectuons lorsque le soleil est à son zénith. La vue en haut mérite le détour et le spectacle des pyramides unique !

De retour à bord de Benedict, nous reprenons les routes de montagne pour arriver devant LE monastère de Rila, l’édifice le plus visité du pays. Construit au Xème siècle, il a surtout été un des symboles du mouvement “Renaissance bulgare”, mouvement de lutte contre l’Empire ottoman au XIXème siècle qui est né dans les montagnes bulgares. L’architecture en reprend les codes et “est un des meilleurs exemples de l’art de la construction des peuples des Balkans” – dixit l’Unesco, qui l’a classé au patrimoine mondial.

Aujourd’hui, c’est le seul monastère en Bulgarie qui a le statut de “lieu habité” : on y trouve donc un poste de police, et une poste. L’atmosphère est unique et une vidéo sera sans doute plus immersive que les photos :

L’entrée du monastère
L’extérieur de l’église

La porte de l’église
L’intérieur

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *