Soleil en Perast !

Pour quitter Sarajevo, il faut emprunter de nouveau une route coincée entre les montagnes à pic, surmontées de forêts aux couleurs de l’automne. Nous traversons la frontière du Monténégro rapidement et gagnons le parking d’un monastère, perché non loin du défilé. La nuit tombe de plus en plus tôt et nous préférons éviter de cheminer dans le noir.

Seuls au monde

Nous nous sentons seuls au monde… cela faisait longtemps après les lieux très touristiques que nous visitons depuis deux semaines.


Le lendemain nous visitons rapidement le monastère de Piva puis gagnons le sud du Monténégro : la route s’élargit pour révéler les bouches de Kotor au premier plan puis à l’arrière, la mer Adriatique.

Pas mal, cette vue

Nous déjeunons dans la belle ville de Perast, sur les rives du lac, sous un grand soleil. On sent qu’ici aussi c’est la fin de la saison : certains restaurants sont fermés, d’autres ne servent plus que des boissons…

Éblouissante, cette carte !

On imagine la foule qui se presse l’été pour admirer ces paysages uniques et notamment le monastère perdu sur l’île.

Le monastère de Perast
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *